L’air de rien.

24 Mai

 

éoliennes

éoliennes

Nombreux d’entre nous savent que l’association Collines de Provence a présenté un recours devant le Tribunal Administratif pour s’opposer à la réalisation d’un parc d’éoliennes sur le plateau des Pallières. Que cache en réalité ce projet ?

Il est évident que la plupart d’entre nous penche aujourd’hui pour des solutions écologiques en matière de production d’énergie et c’est aussi la voie choisie par cette association. Cependant, tous les problèmes liés à cette installation gigantesque n’ont pas été évoqués et certains même ont été cachés : créations de routes et pistes d’accès pour l’acheminement des engins et véhicules spéciaux permettant le transport des pièces de très grandes dimensions, désertification totale de la zone, terrassements colossaux pour l’ancrage des massifs supports des mâts avec peut-être des implications graves à moyen terme sur les réseaux hydrologiques alimentant la source de l’Argens, disparition de plantes rares et protégées, modification des trajets de certains migrateurs, disparition d’une magnifique aire de promenades dans une nature encore préservée, disparition d’une zone de chasse et de cueillette de champignons, etc.…Un autre aspect complètement occulté : qui va payer le démantèlement des éoliennes une fois leur exploitation terminée ? Les mêmes qui financent le démantèlement des centrales nucléaires, à savoir : NOUS.

Autre point et non des moindres, lors de l’étude du dossier Stéphane ARNAUD, a découvert que le Maire avait un intérêt personnel dans cette affaire. En effet, comme par hasard, une éolienne se trouve sur une parcelle lui appartenant ! Or le projet a été adopté en Conseil Municipal, le Maire étant présent dans la salle! Affaire à suivre…

Il suffisait simplement que le vent souffle dans la bonne direction…

 

                    Janus

One Response to “L’air de rien.”

  1. Janos LaMouche 10 juin 2013 at 19 h 45 min #

    Bonne mère ! Comme si on n’avait pas déjà assez de mistral …

écrivez ici :